logo
Les Verts 41
Confédération écologiste - Parti écologiste - Loir-et-Cher
[ Sommaire ] [ Les Verts 41 ] [ Espace Partenaires ] [ Actualités ]
La presse Elections Vie du Mouvement Dossiers et documents Paroles de Verts Rencontres/Actions Espace coopératif et libre Europe
Recherche
Dans la même rubrique :
- Journée internationale d’opposition aux OGM.
- Coordination des Apiculteurs de France : Le procès du Régent doit avoir lieu
- Vigneron, un métier passionnant
- Défendons les jeunes agri/viticulteurs.
Thèmes :
ogm
Sur d'autres sites...
- Confédération paysanne
-Livre blanc de la conchyliculture en Charente-Maritime
-La solidarité avec le peuple Haïtien passe par l'annulation de la dette !
 Espace Partenaires et/ou Associations. >

24 février 2006

Communiqué de presse.

Ne pas se laisser impressionner, amplifier le combat !

Nouvelle saisie des comptes de la Confédération paysanne par Monsanto.

Réagissant à la nouvelle saisie ce matin de ses comptes bancaires sur demande de Monsanto [1], la Confédération paysanne affirme sa volonté de poursuivre avec encore plus d’énergie son combat contre l’invasion transgénique des champs des paysans.
Au lendemain de deux jugements ayant reconnu l’état de nécessité des actions de neutralisation des cultures de plantes génétiquement manipulées [2], Monsanto prouve à nouveau son mépris des paysans et de la société civile. La Confédération paysanne n’est pas la seule à subir les nouvelles agressions des firmes agrochimiques : elle renouvelle son soutien aux « faucheurs volontaires » auxquels Biogemma et Pioneer réclament plus de 280 000 euros sous menace de la saisie de leurs biens personnels. À la veille de la discussion d’une loi sur les OGM, au Sénat fin mars puis à l’Assemblée nationale en avril, les firmes veulent faire taire par tous les moyens celles et ceux qui s’opposent à leurs ambitions de profits gigantesques par la mainmise sur le vivant.
Dans cette période décisive, la Confédération paysanne appelle tous les paysans, les citoyens et toutes les forces sociales à amplifier leurs actions afin d’empêcher l’adoption d’une loi « de coexistence » légalisant les cultures et les pollutions transgéniques.

- Contacts :
Olivier Keller : 06.26.45.19.48
Régis Hochart : 06.08.75.00.73


[1] Près de 18 000 euros ont été à nouveau saisis ce 23 février

[2] Tribunal correctionnel d’Orléans (9 décembre) et tribunal correctionnel de Versailles (12 janvier)


Imprimer
Plan du site - Site conçu avec SPIP - design de Leriche L. - Contact Webmaster - Administration