logo
Les Verts 41
Confédération écologiste - Parti écologiste - Loir-et-Cher
[ Sommaire ] [ Les Verts 41 ] [ Espace Partenaires ] [ Actualités ]
La presse Elections Vie du Mouvement Dossiers et documents Paroles de Verts Rencontres/Actions Espace coopératif et libre Europe
Recherche
Dans la même rubrique :
- Réforme des collectivités : hold up électoral !
- Défendre la biodiversité, de la parole aux actes
- Nanotechnologies : un débat enfin public
- Le développement durable n’est pas compatible avec des projets rétrogrades
- GRENELLE 1 : un gouvernement schizophrène !
- Un tour de cochon
Thèmes :
éolien
 La presse >

10 février 2009

L’éolien victime du lobby nucléaire ?

Communiqué de presse des Verts 41

Souvent proches du lobby nucléaire, les adversaires de l’éolien se dépensent beaucoup pour tenter d’enrayer une dynamique fragile.
Tandis qu’en Allemagne les pouvoirs publics misent sur les énergies renouvelables, en France des élus influents s’emploient à mettre en oeuvre une stratégie destinée à stopper l’éolien. Ils s’appuient souvent, pour "dénoncer" le coût de l’énergie éolienne, sur le très sérieux Institut Montaigne, club de pensée libéral financé notamment par… Areva. Ils utilisent les rumeurs les plus folles, comme la dénonciation en 2008 d’un " lobby germano-danois des éoliennes " par M. Giscard d’Estaing, le même qui, lors de la réunion publique récemment tenue dans notre département, ose courageusement poser cette question "quand il faudra les démonter : qui le fera, sachant que les promoteurs ne seront sans doute plus là ? »

Il y a en France environ 1 500 éoliennes (30 000 en Allemagne). C’est fort peu comparé aux 200 000 grands pylônes électriques – et aux lignes qu’ils portent – qui défigurent la France de part en part. C’est le nucléaire, du fait de l’extrême centralisation de sa production, qui est la cause du si grand nombre de pylônes, car il faut acheminer l’électricité sur des centaines de kilomètres.
C’est le nucléaire qui nous coûte cher : les contribuables paient et paieront les coûts exorbitants des installations qui n’est pas compris dans le prix de l’électricté que l’on nous facture (comme les 4 milliards d’Euros pour l’EPR de Flamanville). Pire, ce seront nos petits-enfant qui paieront le démantèlement de nos centrales, qui aurons cessé de produire quoi que ce soit, et nos arrières-…-petits-enfants celui de l’entretien des déchets radioactifs que nous empilons jour après jour et dont la durée de vie se compte en milliers d’années !

Nous avons besoin d’une nouvelle politique fondée sur l’économie d’énergie, une politique d’efficacité et de sobriété. A celle-ci doivent s’ajouter des plans d’investissements majeurs dans les énergies propres, dont fait partie l’éolien. Il ne s’agit pas, bien sûr, d’installer des éoliennes partout et n’importe comment. Pour cela, la transparence et la participation des citoyens sont essentielles.
Tous les projets éoliens sont soumis à la délivrance d’un permis de construire qui s’accompagne obligatoirement d’une évaluation environnementale dotée d’une étude paysagère.

L’énergie éolienne est un bien public et doit le rester, au même titre que l’eau, Il faut donc réguler, comme le proposent les Verts Suisse* ce qu’ils qualifient de « ruée vers l’or transparent » et que l’Etat garde en main le contrôle de cette ressource extrêmement rentable.

La comparaison éolien/nucléaire n’est ni objective, ni acceptable : le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable, il est impossible que l’éolien produise des catastrophes comparables aux accidents nucléaires.
L’éolien participe à la lutte contre l’effet de serre, et à l’amélioration de la sécurité nationale d’approvisionnement. Il s’agit d’une énergie inépuisable et riche en création d’emplois.

Rappelons enfin que la France s’est fixée comme objectif, de produire en 2010 23 % de sa consommation d’électricité à partir de ces sources renouvelables. Investir dans le nucléaire est donc tout sauf un choix de développement durable.

François Thiollet,
porte-parole des Verts 41.


Imprimer
Plan du site - Site conçu avec SPIP - design de Leriche L. - Contact Webmaster - Administration